Les tendances 2019 pour les antivirus et la cyber-sécurité

Comme toujours, la nouvelle année amène son lot de nouvelles menaces pour la cyber-sécurité. Voici les nouvelles tendances à connaitre pour l’année 2019.

1. Les cyber-attaques sponsorisées par des gouvernements vont aller en grandissant

Les systèmes connectés à Internet sont désormais vitaux pour les économies nationales, en faisant des cibles évidentes lors de conflits. Les évènements en Ukraine ont vu une escalade des cyber-attaques lancées par les deux partis opposés. On doit s’attendre à voir plus de ce genre de faits dans les mois à venir.

2. L’authentification à facteurs multiples va être de plus en plus adoptée

Aussi connue comme l’Authentification Forte du Client (SCA) et Authentification à Deux Facteurs (2FA), cette technique de sécurité renforce la sécurité des comptes. En plus de l’habituel nom d’utilisateur et du mot de passe, vous aurez besoin d’entrer une autre forme d’authentification, comme votre empreinte digitale ou un code unique envoyé sur votre téléphone pour pouvoir vous connecter à des sites web et autres services.

3. Les malwares vont gagner en sophistication

Les hackers retravaillent constamment les outils malwares pour les rendre plus efficaces. L’utilisation des menaces persistantes avancées (APT) va aussi augmenter car les criminels investissent beaucoup de temps et d’effort pour récupérer de plus gros bénéfices.

4. Les cyber-attaques vont cibler des gens, pas des réseaux

L’humain est le maillon faible de chaque système de sécurité. L’efficacité des antimalwares augmentant aussi, les hackers vont concentrer leurs efforts en « attaquant » les gens. Cette année, on verra beaucoup d’emails de phishing et de faux sites web conçus pour vous tromper en partageant vos données sensibles comme les mots de passe et les numéros de cartes de crédit.

5. Les appareils connectés seront plus utilisés dans les attaques

Les appareils connectés à Internet comme les hauts parleurs intelligents et les appareils de domotique offrent aux hackers de nouvelles manières de pénétrer votre réseau local. Les cyber-criminels vont commencer à cibler ces appareils ainsi que votre ordinateur pour voler des données personnelles.

6. Les attaques DDoS vont continuer

Les attaques de dénis de service ne sont pas particulièrement intelligentes mais elles restent relativement concluantes. Surcharger un site web non protégé avec un excès de trafic va l’amener à planter,  les hackers vont donc continuer à utiliser cette technique, en concevant des botnets depuis des ordinateurs comme le votre pour attaquer en masse.

7. Les hackers vont détourner les ressources de votre ordinateur pour miner de la cryptomonnaie

Les cryptomonnaies comme le Bitcoin continuent à avoir du succès, notamment parce n’importe qui peut « faire » de l’argent par lui-même. Avec le bon malware, les hackers prennent le contrôle de votre ordinateur et l’utilise pour « miner » de la monnaie et vous empêche donc d’utiliser son plein potentiel. Comme il y a potentiellement beaucoup d’argent à se faire, ces attaques vont devenir de plus en plus communes.

8. Les malwares vont devenir plus sournois

Puisque les hackers peuvent utiliser les ordinateurs compromis pour une large gamme d’activités (miner de la cryptomonnaie, des botnets pour du DDoS, du vol d’informations, etc.), ils vont souvent avoir accès aux machines. Pour rester furtifs, les malwares vont devoir devenir meilleurs pour se cacher. Durant l’année, on verra de nouvelles variantes malwares qui seront encore plus dures à détecter – ce qui devrait causer pas mal de dommages pendant un certain temps.

9. Le Machine Learning sera vital pour bloquer les nouvelles menaces

Les nouvelles menaces malwares sont développées à un rythme impressionnant, souvent trop rapidement pour que les chercheurs en sécurité traditionnels puissent tenir la cadence. Le Machine Learning, comme utilisé pour la suite de sécurité de Panda Dome, surveille l’activité de l’ordinateur pour automatiquement détecter et verrouiller les processus suspects – même avant qu’un virus ait été officiellement identifié. Cette protection proactive sera vitale pour combattre les cyber-criminels- particulièrement contre ceux qui utilisent des malwares qui se dissimulent eux-mêmes.

10. Les ordinateurs avec d’anciennes versions de Windows vont devenir de plus en plus dangereux

Le support officiel pour Windows XP et Vista de Microsoft s’est arrêté il y a plusieurs années- mais beaucoup de personnes s’en servent toujours. Microsoft ne sort plus de mises à jour ou des correctifs de sécurité pour ces systèmes- rendant chaque PC utilisant encore ces versions beaucoup plus exposés aux hackers. Comme la base utilisateur reste très importante dans le monde entier, les hackers vont continuer à les cibler.

Protégez-vous dès maintenant

Bien que ces éléments soient inquiétants, la bonne nouvelle est que la majorité de ces menaces peuvent être prévenues en installant un produit antimalware proactif et solide sur votre ordinateur personnel et sur vos appareils mobiles.